Le A3 est un principe, pas une méthode de résolution de problèmes !!

Méthode A3
Non, la «méthode A3» n'est pas une méthode de résolution de problèmes ! C'est un principe utilisé lors de la résolution de problème qui encourage la concision et la clarté et facilite la communication



Origines de la «méthode A3»

La méthode A3, opu le processus A3 provient du Toyota Production System (TPS). La méthode A3 s'est développée et s'est affinée chez Toyota au fil des années, mais elle tire ses racines des années 1960 et 1970 lorsque Toyota a commencé à formaliser davantage ses approches de résolution de problèmes et de management visuel. Il est cependant difficile de pointer une date précise pour l'instauration de la méthode A3 en tant que pratique standardisée.

En limitant la présentation de l'information à une seule page, les dirigeants de Toyota ils espéraient encourager une pensée plus pertinente, poussant ainsi les employés à distinguer l'essentiel de l'accessoire. Une synthèse en une page forcerait la clarté, la concision et le ciblage, en éliminant les informations superflues et en se concentrant sur le cœur du problème et des solutions.

Le format A3 a été choisi car il avait l'avantage d'être suffisant pour contenir suffisamment d'information et dêtre le format le plus grand pouvant être faxé, ce qui facilitait la communication rapide entre les parties prenantes à une époque où le fax était un outil de communication essentiel. 



Comment le principe du format A3 est devenu une «méthode A3» de résolution de problèmes

Chez Toyota, le format A3 était généralisé pour les rapports managériaux, et en particulier ceux du programme «Kanri Nouryoku» de développement des capacités managériales de ses managers. Dans ce programme, les managers devaient faire une présentation en format A3 centrée sur la résolution de problèmes que chaque manager et ses équipes rencontraient dans son travail.
C'est ainsi que progressivement le format A3 a été associé à la résolution de problèmes et au format A3. 
Les multiples diffusions, transmissions, interprétations du Lean dans les années 80 ont continué à propager cette association. Avec internet et l'écriture d'articles sur des sites web par des non connaisseurs (dans le but d'obtenir un meilleur référencement Google...) ont définitivement consolidé la confusion : l'intention, le principe du A3 (clarté, concision, focalisation sur l'essentiel) est devenu la méthode A3 de résolution de problèmes.

Cependant, cela reste une confusion selon nous. 


Alors qu'elles sont les étapes de la méthode A3 ?

Toute méthode doit avoir une certaine spécification qui va au-delà des principes. Et en particulier une description des étapes de la méthode. C'est très facile à trouver, notamment sur internet. Et la plupart des étapes sont semblables, de manière très logique et sensée. Cependant, la similitude est plus dûe à un phénomène de récopie, au bon sens qu'à une véritable prescription d'étapes, comme on peut l'avoir dans les véritables méthodes standards tels que le DMAIC, le PDCA et le 8D.
Voici un exemple d'étapes (nous aussi nous faisons de la copie...) :
  1. Décrire la situation actuelle
  2. Définir l'objectif
  3. Identifier les causes profondes
  4. Définir les actions correctives
  5. Définir le plan d'implémentation
  6. Suivre les résultats
  7. Apprendre de l'expérience



Conclusion

Comme nous l'avons vu, les étapes de la «méthode A3» ne sont pas spécifiées et ne sont donc pas ce qui distingue la méthode A3.
Ce qui la distingue ce sont ses principes : la clarté, la concision et le ciblage, en éliminant les informations superflues pour se concentrant sur le cœur du problème et des solutions.
Ces principes sont très puissants et ils peuvent (doivent!) être appliqués à n'importe quelle méthode de résolution de problèmes, qu'elle soit standardisée (DMAIC, PDCA, 8D) ou ad-hoc.
Ils vont même bien au delà de la résolution de problèmes : ce sont des compétences managériales. Ce qui était finalement l'intention de Toyota lorsqu'ils ont développé ces principes.
Travaillez vous dans une organisation performante ?
 
Découvrez si votre entreprise ou équipe utilise les meilleures pratiques de management en répondant aux auto-évaluations de Wevalgo

Devenez un acteur de l’amélioration de votre équipe en partageant vos analyses

 

Cliquez sur l’un des boutons suivants pour commencer

 
Vous bénéficierez de l’expertise de consultants en management qui ont mis en œuvre ces meilleures pratiques auprès de milliers de managers dans le monde . Des savoir-faire secrètement gardés par les cabinets de conseil traditionnels, mis à votre service par Wevalgo.

Evaluez les pratiques de vos clients si vous êtes un consultant.    


Vous pouvez accéder à notre répertoire unique de par fonction et industrie

×
Restez informé

Lorsque vous vous abonnez au blog, nous vous envoyons un e-mail lorsqu'il y a de nouvelles mises à jour sur le site afin que vous ne les manquiez pas..

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
samedi 13 juillet 2024