Méthode 8D (8 disciplines)

Méthode 8D de résolution de problèmes
La méthode 8D (8 Disciplines) est une approche structurée de résolution de problèmes. Elle est souvent utilisée pour traiter les problèmes de qualité dans la fabrication, mais elle est applicable à une variété de secteurs et de situations.    


Origines de la méthode 8D

La méthode 8D trouve ses racines chez Ford Motor Company dans les années 1980, bien que certaines de ses disciplines puissent être retracées à des méthodes plus anciennes. Elle a été développée comme un outil pour améliorer la qualité des produits et répondre efficacement aux problèmes de qualité soulevés par les clients.


Objectifs

L'objectif principal de la méthode 8D est d'éliminer les problèmes de qualité en identifiant et en traitant leurs causes profondes, en évitant ainsi leur réapparition.



Etapes de la méthode 8D

  1. D1 : Former une équipe

    • Objectif : Constituer une équipe multidisciplinaire avec les compétences nécessaires pour résoudre le problème.
    • Actions clés :
      • Sélectionner les membres en fonction de leur expertise technique, de leur connaissance du processus et de leur aptitude à la résolution de problèmes.
      • Nommer un chef d'équipe responsable du suivi et de la coordination.
  2. D2 : Décrire le problème

    • Objectif : Comprendre clairement le problème en utilisant des données factuelles.
    • Actions clés :
      • Collecter et documenter des données et des faits.
      • Conduire une analyse préliminaire identifier quelques causes majeurs probables et détailler le problème. Des outils comme le "QQOQCP" (quoi, qui, où, quand, comment et pourquoi) peuvent être utilisés à cette fin.
      • S'assurer que le problème est bien défini pour que tout le monde comprenne la même chose.
  3. D3 : Mettre en place des actions d'urgence (si nécessaire)

    • Objectif : Apporter une solution urgente, probablement temporaire, pour empêcher la propagation du problème.
    • Actions clés :
      • Identifier et mettre en œuvre des mesures temporaires pour contenir le problème sur la base de l'analyse préliminaire menée dans l'étape précédente
      • Informer les parties concernées de ces actions.
  4. D4 : Identifier et vérifier la cause racine

    • Objectif : Découvrir la véritable cause du problème pour éviter de traiter uniquement les symptômes.
    • Actions clés :
      • Utiliser des outils d'analyse tels que l'analyse des 5 pourquoi, le diagramme d'Ishikawa (diagramme en arêtes de poisson) ou l'analyse des effets et des modes de défaillance (FMEA).
      • Valider la cause racine en vérifiant qu'en l'éliminant, le problème disparaît.
  5. D5 : Choisir et vérifier les actions correctives

    • Objectif : Élaborer des solutions pour éliminer la cause racine.
    • Actions clés :
      • Brainstorming pour identifier des solutions potentielles.
      • Sélectionner la meilleure solution en fonction des coûts, des ressources disponibles et des impacts potentiels.
      • Tester la solution choisie pour s'assurer de son efficacité.
  6. D6 : Mettre en œuvre des actions permanentes

    • Objectif : Mettre en place la solution à long terme pour éliminer définitivement le problème.
    • Actions clés :
      • Déployer la solution à grande échelle.
      • Former les parties concernées et mettre à jour la documentation nécessaire.
  7. D7 : Empêcher la récurrence

    • Objectif : S'assurer que le problème ne se reproduira pas à l'avenir.
    • Actions clés :
      • Revoir et modifier les processus, les normes ou les systèmes pour éviter une réapparition du problème.
      • Monitorer régulièrement pour vérifier que les actions correctives restent efficaces.
      • Mettre à jour toute documentation pertinente, qu'il s'agisse de manuels, de normes ou de spécifications pour refléter les changements apportés.
  8. D8 : Féliciter l'équipe

    • Objectif : Reconnaître les efforts de l'équipe et renforcer la culture de résolution de problèmes.
    • Actions clés :
      • Célébrer les succès.
      • Partager les leçons apprises avec l'ensemble de l'organisation.
      • Encourager une culture d'amélioration continue.


Avantages et inconvénients de la méthode 8D

La méthode 8D est largement utilisée pour la résolution de problèmes, en particulier dans l'industrie automobile. Cependant, comme toute approche, elle présente des avantages et des inconvénients par rapport à d'autres méthodes populaires comme le DMAIC, le A3 ou le PDCA. Voici un aperçu des avantages et inconvénients de la méthode 8D en comparaison avec ces méthodes.

Avantages de la méthode 8D :

  1. Action d'urgence explicite : La méthode 8D comprend une étape dédiée (D3) à la mise en place d'actions d'urgence pour contenir le problème immédiatement. Cela permet une réaction rapide pour résoudre au moins partiellement le problème, ce qu'aucune des trois autres méthodes ne spécifie de manière aussi explicite.

  2. Accent sur la reconnaissance d'équipe : L'étape D8, centrée sur la reconnaissance de l'équipe, met l'accent sur l'importance de la dynamique d'équipe et de la motivation, ce qui peut améliorer la morale et encourager la participation active à l'avenir. Bien que la reconnaissance des individus fasse aussi souvent partie des autres méthodes, ce n'est pas aussi explicitement défini dans les autres méthodes.


Inconvénients de la méthode 8D :

  1. Moins d'accent sur l'analyse de données : Contrairement au DMAIC qui met un fort accent sur l'analyse des données, la méthode 8D peut parfois ne pas approfondir autant l'analyse quantitative, ce qui pourrait conduire à des solutions moins optimales dans certaines situations.

  2. Rigidité structurelle : La structure linéaire du 8D, bien qu'offrant une clarté, peut parfois sembler rigide. Mais cela est aussi le cas des méthodes DMAIC et A3 (bien que la première n'ait que 5 étapes au lieu de 8, et que la deuxième soit moins spécifiée). Le PDCA, avec sa nature cyclique, est nettement plus souple permettant itération plus fluide. 

  3. Peut être perçue comme trop orientée vers l'action : L'emphase sur les actions d'urgence et correctives peut parfois éclipser la nécessité d'une réflexion profonde et d'une analyse minutieuse, surtout si les équipes ressentent une pression pour résoudre rapidement les problèmes.

  4. Moins adaptée à des problèmes plus larges ou systémiques : Alors que le 8D est excellent pour des problèmes spécifiques, des méthodes comme le DMAIC ou le A3 pourraient être mieux adaptées pour traiter des problèmes plus complexes ou systémiques qui nécessitent une analyse plus profonde.



Le 8D: une méthode pour résoudre les problèmes urgents de faible complexité ?

La littérature abondante sur les méthodes de résolution de problèmes ne précise généralement pas pour quels types de problème elle est adaptée. Voire indiquent qu'elle est adaptée à la résolution de problèmes complexes.
Selon notre expérience elle n'est pas adaptée à ces problèmes et elle doit être employée pour résoudre des problèmes urgents de faible complexité

Bien sûr, cela dépend de la manière dont la méthode est concrêtement employée. Mais, la présence explicite de l'étape D3 impose de consacrer du temps et des ressources à celle ci avant l'identification des causes racines. Cela a trois conséquences :
  1. Comme le temps et les ressources sont limitées, c'est toujours cela de moins à consacrer à la recherche des cause racines de problèmes. Et donc, si le problème est complexe, on mettra autant moins en place les bonnes méthodes qui permettront de résoudre le problème de manière durable
  2. Comme des actions sont mises en place en étape D3, il y a un risque que l'on s'en contente, au moins dans un premier temps...avant de voir que le problème n'est pas résolut
  3. De plus, comme des actions sont misens en place en étape D3, il y a un risque qu'il soit plus difficile de réussir à mettre en place d'autres actions auprès des personnes qui doivent les réaliser (phénomène classique de mobilisation du personnel, résistance au changement, crédibilité du management à mettre en place des actions successives...=



Conclusion

La méthode 8D a une force : sa capacité à résoudre des problèmes rapidement, tout en cherchant aussi à les résoudre de manière pérenne. Cela fonctionne pour les problèmes à faible complexite. Alors utilisons la pour cela !!!
Travaillez vous dans une organisation performante ?
 
Découvrez si votre entreprise ou équipe utilise les meilleures pratiques de management en répondant aux auto-évaluations de Wevalgo

Devenez un acteur de l’amélioration de votre équipe en partageant vos analyses

 

Cliquez sur l’un des boutons suivants pour commencer

 
Vous bénéficierez de l’expertise de consultants en management qui ont mis en œuvre ces meilleures pratiques auprès de milliers de managers dans le monde . Des savoir-faire secrètement gardés par les cabinets de conseil traditionnels, mis à votre service par Wevalgo.

Evaluez les pratiques de vos clients si vous êtes un consultant.    


×
Restez informé

Lorsque vous vous abonnez au blog, nous vous envoyons un e-mail lorsqu'il y a de nouvelles mises à jour sur le site afin que vous ne les manquiez pas..

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
samedi 13 juillet 2024