Indicateurs avancés et retardés (leading & lagging indicators)

Indicateurs avancés et retardés

Indicateurs avancés et retardésLa mesure de la performance est au cœur du management et de la gestion d'une entreprise. Deux types principaux d'indicateurs sont utilisés à cet effet : les indicateurs avancés (leading indicators) et les indicateurs retardés (lagging indicators).

Il est important de comprendre la différence entres les deux types, mais surtout comment l'utilisation complémentaire des deux est au coeur d'un pilotage efficace d'une entreprise


Qu'est-ce que les indicateurs avancés et retardés ?

Les indicateurs avancés sont des mesures qui signalent des changements futurs. Ils sont prédictifs par nature et offrent un aperçu des performances futures de l'entreprise. Par exemple, le nombre de nouveaux prospects obtenus par une équipe de vente est un indicateur avancé, car il préfigure le chiffre d'affaires futur.

Les indicateurs retardés, à l'inverse, sont des mesures des performances passées. Ils reflètent les résultats obtenus par l'entreprise à la suite des actions menées. Ainsi, le chiffre d'affaires du dernier trimestre est un indicateur retardé, car il mesure les résultats des efforts déployés dans le passé.


Le lien entre les indicateurs avancés et retardés

Il est important de comprendre que les indicateurs avancés et retardés ne sont pas isolés. Ils sont au contraire étroitement liés et se complètent mutuellement dans le cadre d'une stratégie de mesure des performances complète et efficace.

Les indicateurs retardés concernent généralement les objectifs globaux de l'entreprise et des différentes équipes, services ou départements. Ils mesurent les résultats, qu'il s'agisse du chiffre d'affaires, du nombre de produits vendus ou du taux de satisfaction des clients. Ces objectifs, bien que cruciaux, sont le fruit d'actions et d'efforts passés.

C'est là que les indicateurs avancés entrent en jeu. Ces indicateurs sont utilisés pour identifier et actionner les différents moyens et leviers qui permettent d'atteindre les objectifs mesurés par les indicateurs retardés. Par exemple, un taux de clics élevé sur une campagne publicitaire (indicateur avancé) peut présager une augmentation du nombre de clients (indicateur retardé).

En somme, les indicateurs avancés sont des indicateurs de moyens qui permettent d'atteindre les objectifs mesurés par des indicateurs retardés qui sont des indicateurs de résultat. Ils fonctionnent en tandem pour offrir une vision complète des performances, permettant à l'entreprise d'anticiper les tendances et de réagir aux résultats obtenus.



Exemples d'indicateurs avancés et retardés pour différents domaines de l'entreprise

Pour illustrer cette relation, voici quelques exemples d'indicateurs avancés et retardés dans différents domaines d'une entreprise :

Ventes

  • Indicateur avancé : Nombre de nouveaux prospects obtenus
  • Indicateur retardé : Chiffre d'affaires du dernier trimestre

Marketing

  • Indicateur avancé : Taux de clics sur une campagne publicitaire
  • Indicateur retardé : Augmentation du nombre de clients suite à une campagne marketing

Ressources Humaines

  • Indicateur avancé : Taux satisfaction des employés
  • Indicateur retardé : Taux de rétention des employés

Production

  • Indicateur avancé : Cout de production
  • Indicateur retardé : Taux de rendement synthétique des machines



Avantages et inconvénients des indicateurs avancés et retardés

Les indicateurs avancés et retardés ont chacun leurs avantages et inconvénients.

Indicateurs Retardés

Avantages :

  1. Précision : Les indicateurs retardés sont généralement précis car ils sont basés sur des données concrètes et non sur des prédictions.

  2. Mesure des résultats : Ils fournissent une mesure claire et quantifiable des résultats atteints.

  3. Validation des stratégies : Ils permettent de valider l'efficacité des stratégies mises en œuvre.

Inconvénients :

  1. Réactivité : Ils ne permettent pas d'anticiper les problèmes. Lorsqu'un problème est identifié grâce à un indicateur retardé, il peut être trop tard pour prendre des mesures correctives efficaces.

  2. Complexité : Ils peuvent être influencés par un grand nombre de facteurs, ce qui peut rendre difficile l'identification des causes des changements de performance.

  3. Manque de contrôle : Les indicateurs retardés peuvent donner une fausse impression de contrôle. Par exemple, une entreprise peut se concentrer sur l'augmentation du chiffre d'affaires (un indicateur retardé) sans comprendre ou gérer les facteurs qui conduisent à cette augmentation.


Indicateurs Avancés

Avantages :

  1. Prédictif : Les indicateurs avancés donnent un aperçu des performances futures. Ils permettent aux entreprises d'identifier les problèmes potentiels avant qu'ils ne deviennent graves, ce qui donne l'occasion de prendre des mesures correctives.

  2. Conduite du changement : Ils servent de leviers pour piloter l'action et le changement. En se concentrant sur les facteurs qui influencent positivement les indicateurs retardés, les entreprises peuvent améliorer proactivement leurs performances.

  3. Réalisation des objectifs : Les indicateurs avancés aident à mettre en place des actions pour atteindre les objectifs futurs, ce qui peut augmenter la probabilité d'atteindre ces objectifs.

Inconvénients :

  1. Difficulté à identifier : Il peut être difficile d'identifier quels indicateurs avancés sont les plus pertinents pour un objectif spécifique.

  2. Incertitude : Compte tenu du point précédent, il y a une incertitude sur la relation entre l'indicateur avancé et l'objectif de résultat associé. Et donc une incertitude sur l'effort réel qu'il faut consacrer sur ce point par rapport à un autre.

  3. Résistance au changement : Ils peuvent conduire à des résistances au changement si les actions nécessaires pour améliorer les indicateurs avancés sont difficiles à mettre en œuvre ou que leur nécessité n'est pas clairement justifié (notamment à cause de l'incertitude évoqué précédemment).

En réalité, on voit que les inconvénients de l'un sont souvent compensés par les avantages de l'autre ou vice-versa. Cela  montre en particulier l'intéret de les piloter conjointement. 


Conclusion

En conclusion, l'usage conjoint des indicateurs avancés et retardés offre une vision complète des performances de l'entreprise. Les indicateurs avancés, reflétant les moyens, orientent les actions pour atteindre les objectifs mesurés par les indicateurs retardés, qui sont le reflet des résultats. Une bonne compréhension de ces deux types d'indicateurs et de leur complémentarité est donc essentielle pour une gestion efficace des performances de l'entreprise. Il faut par exemple savoir remettre en question les indicateurs avancés et les actions associées pour maximiser l'impact de ces actions. Cela permettra à l'entreprise d'être plus agile, plus performante. Avec moins d'effort et des employés plus engagés et motivés.
 
Allez plus loin !
 
Evaluez votre niveau d'Excellence de pilotage de la performance (ou celui de votre client si vous êtes consultant) grâce à nos outils d'évaluations experts: définition et utilisation des objectifs et indicateurs, réunions de management, prise d'action et de décision...
Evaluation en 10 minutes avec matrice de maturité à 5 niveaux
Evaluation détaillée


Vous pouvez aussi consulter les 17 critères suivant du pilier Excellence du progrès de notre modèle d'Excellence Opérationnelle.

Vous pouvez accéder à notre répertoire unique de  par fonction et industrie.

×
Restez informé

Lorsque vous vous abonnez au blog, nous vous envoyons un e-mail lorsqu'il y a de nouvelles mises à jour sur le site afin que vous ne les manquiez pas..

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
samedi 13 juillet 2024