Le Leadership Laissez-Faire est-il à éviter ?

Intro
Le Leadership «Laissez-faire» est caractérisé par une grande autonomie accordée aux membres de l'équipe. Le leader «Laissez-faire» intervient peu dans les processus décisionnels et laisse ses subordonnés prendre leurs propres décisions et gérer leur travail de manière indépendante





1. Définition du Leader Laissez-faire : caractéristiques principales

 Les caractéristiques clés du style Laissez-faire sont les suivantes :
  1. Autonomie : Les membres de l'équipe ont la liberté de prendre leurs propres décisions et de déterminer la meilleure façon d'accomplir leurs tâches.

  2. Responsabilisation : Les individus sont responsables de leurs actions et de leurs résultats, car le leader leur fait confiance pour atteindre les objectifs fixés.

  3. Moins de contrôle : Le leader intervient peu dans le travail quotidien de l'équipe et ne micro-gère pas.

  4. Innovation et créativité : L'autonomie accordée aux membres de l'équipe peut favoriser l'innovation et la créativité, car ils sont libres d'explorer de nouvelles idées et méthodes de travail.

  5. Flexibilité : L'équipe peut être plus flexible et réactive aux changements, car elle n'est pas contrainte par des directives strictes.




2. Origines du Leadership Laissez-faire

 La théorie du Leadership «Laissez-faire» trouve ses origines dans le domaine de l'économie et de la gestion. Le terme «Laissez-faire, laissez passer» est une phrase associée à l'économie de marché libre et à l'opposition à l'intervention gouvernementale dans l'économie. En matière de Leadership, le terme a été utilisé pour décrire un style de gestion où les leaders donnent peu de directives et laissent les membres de l'équipe prendre leurs propres décisions.

Le  Leadership «Laissez-faire» a été étudié de manière approfondie dans les années 1930 par Kurt Lewin, un psychologue allemand qui a immigré aux États-Unis. Lewin et ses collègues ont mené des expériences pour étudier les effets de différents types de Leadership sur le comportement des groupes. Ils ont identifié trois types de Leadership principaux : autocratique, démocratique et «Laissez-faire».

Depuis les travaux de Lewin, de nombreux autres chercheurs ont étudié le Leadership «Laissez-faire» et son impact sur la performance des équipes et la satisfaction des employés. Certaines recherches ont montré que le «Laissez-faire» peut être efficace dans les situations où les membres de l'équipe sont très compétents et motivés, et où ils n'ont pas besoin de beaucoup de supervision pour accomplir leurs tâches. D'autres études ont suggéré que ce style peut être moins efficace dans les situations où les membres de l'équipe ont besoin de plus de direction et de soutien de la part du leader.




3. Points forts et critiques du style du Leader Laissez-faire

3.1. Points forts

 Le leader «Laissez-faire» a plusieurs points forts qui peuvent être bénéfiques dans certaines situations :

  1. Favorise l'innovation et la créativité : Le leader «Laissez-faire» laisse une grande liberté aux membres de l'équipe, ce qui peut encourager l'innovation et la créativité. Les employés ont la possibilité d'explorer de nouvelles idées et d'apporter des solutions originales aux problèmes.

  2. Responsabilise les employés expérimentés : En donnant aux employés la responsabilité de prendre leurs propres décisions, le leader «Laissez-faire» contribue à développer leur autonomie et leur sens des responsabilités.

  3. Encourage le développement des compétences : Les employés ont l'opportunité de développer leurs compétences et de gagner en expérience en prenant des décisions et en gérant leurs propres tâches.

  4. Crée un environnement de travail positif : Le style «Laissez-faire» peut contribuer à créer un environnement de travail positif et détendu, où les employés se sentent libres d'exprimer leurs idées et de partager leurs opinions.

  5. Favorise la flexibilité:  Le leader «Laissez-faire» est généralement ouvert aux changements et flexible, ce qui peut aider l'équipe à s'adapter rapidement aux nouvelles situations.

  6. Favorise la satisfaction au travail : Les employés qui se sentent responsables de leur travail et qui ont la liberté de prendre des décisions peuvent être plus satisfaits de leur emploi.




3.2. Critiques ou défauts du style Laissez-faire

 Le Leadership «Laissez-faire» a été critiqué pour plusieurs raisons, notamment :

  1. Manque de direction : L'une des principales critiques du Leadership «Laissez-faire» est qu'il peut manquer de direction et de clarté. Sans directives claires de la part du leader, les membres de l'équipe peuvent se sentir perdus et incertains de ce qu'ils doivent faire.

  2. Manque de feedback : Les leaders «Laissez-faire» ont tendance à fournir peu de feedback, ce qui peut être frustrant pour les employés qui cherchent à améliorer leur performance et à savoir où ils en sont.

  3. Risque de conflits : Sans la médiation du leader, les conflits entre les membres de l'équipe peuvent surgir et s'intensifier, ce qui peut nuire à la cohésion de l'équipe et à l'atteinte des objectifs.

  4. Manque de responsabilité : Dans certains cas, le style «Laissez-faire» peut conduire à un manque de responsabilité. Certains employés peuvent ne pas se sentir responsables de leurs actions en l'absence de surveillance et de feedback. D'autre part,  les employés manquant de compétences, ou de confiance, peuvent se sentir dépassés par la responsabilité qui leur est confiée et ne pas être en mesure de gérer efficacement leur propre travail. 

  5. Inefficacité : Le style «Laissez-faire» peut être inefficace dans les situations où les membres de l'équipe ne sont pas compétents ou motivés, et ont besoin de plus de direction et de soutien de la part du leader.

  6. Délégation excessive : Le leader «Laissez-faire» peut parfois déléguer excessivement, en laissant les employés gérer des situations pour lesquelles ils ne sont pas préparés ou qualifiés.




4. Situations dans lesquelles le style du Leader Laissez-faire est adapté

 Le Leadership «Laissez-faire» est généralement mieux adapté aux situations où :

  1. Les membres de l'équipe sont hautement qualifiés et compétents : Dans les équipes composées de membres expérimentés et compétents, le style «Laissez-faire» peut être efficace, car les individus sont capables de prendre des décisions éclairées et de gérer leur propre travail sans avoir besoin de beaucoup de direction.

  2. Les membres de l'équipe sont autonomes et motivés : Le Leadership «Laissez-faire» fonctionne bien lorsque les membres de l'équipe sont motivés et capables de travailler de manière indépendante.

  3. L'équipe est créative et innovante : Le style «Laissez-faire» peut favoriser la créativité et l'innovation en donnant aux membres de l'équipe la liberté d'explorer de nouvelles idées et de tester de nouvelles approches.

  4. Les tâches sont bien définies et routinières : Dans les situations où les tâches sont bien définies et routinières, le style «Laissez-faire» peut être approprié, car les employés savent ce qu'ils doivent faire et peuvent travailler de manière indépendante.

  5. L'environnement de travail est stable et prévisible : Le style «Laissez-faire» peut être efficace dans un environnement stable et prévisible, où les changements sont rares et les surprises sont minimales.




5. Situations dans lesquelles le style du Leader Laissez-faire n'est pas adapté

 Le style «Laissez-faire» est généralement moins adapté dans les situations suivantes :

  1. Membres de l'équipe inexpérimentés ou peu compétents : Les individus qui manquent d'expérience ou de compétences peuvent avoir besoin de plus de direction et de soutien de la part du leader pour accomplir leurs tâches.

  2. Membres de l'équipe peu motivés : Dans les équipes où les membres ne sont pas intrinsèquement motivés, un leader «Laissez-faire» peut avoir du mal à les mobiliser et à les inciter à atteindre les objectifs fixés.

  3. Tâches complexes ou non routinières : Les tâches qui sont complexes ou qui nécessitent un niveau élevé de coordination et de collaboration peuvent nécessiter une supervision et une direction plus importantes de la part du leader.

  4. Environnement de travail instable ou en évolution rapide : Dans les situations où l'environnement de travail est instable ou en évolution rapide, le style «Laissez-faire» peut être inefficace car les membres de l'équipe peuvent avoir besoin de directives claires et de soutien pour s'adapter aux changements.

  5. Conflits au sein de l'équipe : Le style «Laissez-faire» peut ne pas être approprié dans les situations où il y a des conflits entre les membres de l'équipe, car le leader peut ne pas intervenir suffisamment pour résoudre les problèmes.




6. Conclusion : le style du Leader Laissez-faire n'est plutôt pas bien adapté au monde actuel

Leader Laissez-faireDe manière générale, le style «Laissez-faire» n'est ni intrinsèquement bon ni mauvais, mais plutôt adapté à certaines situations et moins à d'autres.

Dans l'environnement actuel, caractérisé par un rythme rapide, des changements constants et une complexité croissante, le style «Laissez-faire» peut être moins adapté. Les membres de l'équipe peuvent avoir besoin de plus de direction et de soutien de la part du leader pour naviguer dans un environnement en constante évolution. De plus, l'importance croissante de la collaboration et de la communication dans le monde du travail moderne peut nécessiter une approche de Leadership plus engageante et directive.

Cependant, le style «Laissez-faire» peut toujours être efficace dans certaines situations, notamment avec des équipes composées de membres hautement qualifiés et autonomes, ou dans des environnements de travail où la créativité et l'innovation sont encouragées. De plus, le style «Laissez-faire» peut être adapté à des situations où le leader cherche à responsabiliser les membres de l'équipe et à développer leur autonomie.

 

Êtes-vous un bon Leader ?
 
Découvrez si votre style de leadership est bien adapté à vos collaborateurs en répondant aux auto-évaluations de Wevalgo.

Confirmez votre résultat en invitant votre entourage à vous évaluer

 

Cliquez sur le bouton suivant pour commencer

 
Vous bénéficierez de l’expertise de consultants en management qui ont coaché des milliers de managers dans le monde . Des savoir-faire secrètement gardés par les cabinets de conseil traditionnels, mis à votre service par Wevalgo.
  


×
Restez informé

Lorsque vous vous abonnez au blog, nous vous envoyons un e-mail lorsqu'il y a de nouvelles mises à jour sur le site afin que vous ne les manquiez pas..

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
jeudi 13 juin 2024