Favori 

Comment évaluer la maturité digitale de votre entreprise

transformation digitale

Pourquoi faire un diagnostic de maturité digitale ?  

Une étude menée par le MIT et Capgemini a montré que les entreprises ayant le plus haut niveau de maturité sont 26% plus performante que la moyenne des sociétés de leur industrie. Elles ont un revenu par employé et une valorisation financière respectivement supérieurs de 9 et 12% par rapport à la moyenne.

Le digital est un fort levier de compétitivité et de performance.

Il est donc important pour vous de savoir si votre maturité digitale est suffisante pour vous donner un avantage compétitif et dans quelles domaines il faut l'améliorer.



Mais au fait, qu'est ce que la maturité digitale ?
 

Le terme "digital" est très à la mode depuis quelques années. Que veut il dire au juste ? Est ce une autre manière de dire «informatique» ?

Pour commencer, "digital" est la traduction anglaise de "numérique" et veulent dire a priori la même chose.  L'informatique est l'ensemble des outils qui permettent de traiter de l'information de manière automatisée. Et de nos jours, quasiment 100% de l'information est numérisée (ce qui n'était pas vrai il n'y a encore pas si longtemps où la plupart de l'information était sous forme analogique). L'informatique est donc l'ensemble des outils qui traitent d'information numérisée, ou digitale pour prendre le terme anglais à la mode.

On pourrait alors dire que la maturité digitale est la capacité de traiter l'information avec des moyens informatiques. Et par conclure que digital = informatique. Mais c'est oublier l'aspect culturel ou médiatique qui s'est ajouté à cela. 

En effet, depuis quelques années, « l'information» et les moyens informatiques sont devenus beaucoup plus complexe : 

  • l'information est diffusée par une quantité de sources nouvelles : réseaux sociaux, aggrégateurs de contenu, EDI, objets connectés
  • l'information est devenue moins structurée : auparavant elle était dans des formats définis, propriétaires ou avec des normes communes; aujourd'hui elle peut-être sous n'importe quel format, selon la source
  • la quantité d'information est devenu plus importante : le problème aujourd'hui est plus comment identifier les bonnes informations, les filtrer et analyser des quantités énormes de données pour en tirer des informations pertinentes
  • les moyens informatiques se sont développés rapidement et sont interconnectés et continuent à le faire très rapidement : logiciels propriétaires internes ou open source, logiciels en mode SAAS (software as a service), hébergement dans des Cloud privés ou publiques, briques logicielles interconnectées, API...
  • l'analyse de données a connu des évolutions importantes : augmentation de la puissance de calcul et surtout nouvelles méthodes de data mining et d'intelligence artificielle permettant de construire des systèmes auto-apprenants et prédictifs 

Donc, il serait plus juste aujourd'hui de définir que la maturité digitale est la capacité de traiter l'ensemble de ces informations, de manière automatisée, en interconnection avec des systèmes variés,externes et internes à l'entreprise et en perpétuelle évolution, afin d'en retirer des informations pertinentes sources d'avantages concurrentiels pour l'entreprise.



Quels sont les points importants dans la maturité digitale ? 

La plupart des modèles d'évaluation reposent sur 5 piliers, même s'ils sont parfois organisés ou appellés d'une autre manière :

  • La stratégie : comment votre stratégie prend-elle en compte le digital, soit à travers vos offres, soit à travers vos relations avec des partenaires ou des concurrents (à forte maturité digitale) ?
  • Le client : comment le digital vous permet de mieux connaitre vos prospects et clients, et comment mieux les servir ?
  • Les opérations : comment être plus efficace et efficient dans vos processus internes (innovation, production, livraison...) et le pilotage de la performance ?
  • Employés et organisation : l'organisation, les rôles et responsabilités, les employés et leurs compétences sont-ils adaptés pour une bonne maturité digitale ?
  • Système d'information et données : le système d'information est-il évolutif et permet-il de traiter toutes les données et de manière interconnectée avec d'autres systèmes internes et externes ? Les données sont-elles répertoriées et sécurisées ? 

Comme faire l'évaluation de votre maturité digitale ? 


L'évaluation par des de cabinets de conseil

De nombreux cabinets de conseil ont développé leurs outils de diagnotic, mais il faut les contacter et certainement payer des frais importants de journées de consultants avant de pouvoir avoir la moindre idée de votre maturité digitale. On peut citer les exemples suivants :

  • Le DDM (Deloitte Digital Maturity Model) développé par le cabinet Deloitte
  • Le "Quotient Digital" développé par McKinsey


Auto évaluations en ligne 

D'autres cabinets ou organismes ont mis en accès libre des évaluations. Par exemple :

  • Industry 4.0, auto évaluation par Price Water House
  • "Digital Readiness Survey", autoévaluation de Bain & Company
  • Forrester research

L'autoévaluation de Pwc est plutôt bien faite avec 33 questions couvrant l'ensemble des piliers mentionnés plus haut. Elle permet de se positionner sur une échelle de 1 à 5, avec une description de ce à quoi ressemble le niveau 5. Cependant, elle présente plusieurs défauts : 

  •  Il n'y a aucune description pour les niveaux intermédiaires, ce qui laisse une très grande part d'interprétation personnelle à la note finale
  • Certaines questions nécessitent en fait de...connaitre la réponse. 
    • Par exemple : «Quel degré de sophistication a votre politique de conformité digitale ? 5= Hautement sophistiquée : La politique de conformité est définie pour toute l'organisation et est supportée par un ICS digital». Si vous ne savez pas ce que c'est qu'un ICS, bonne chance pour répondre à la question. Ou encore, si vous avez défini une seule ligne de « politique » pour toute l'organisation, pouvez vous mettre un niveau 5?
    • On encore «Dans quelle mesure botre architecture SI repond à tous les besoins de digitalisation et de l'industry 4.0?». Pour répondre, encore faut-il savoir ce que son't les besoins de l'industrie 4.0?
  • Que vous soyez une entreprise de service ou qui fabrique des produits, on vous demandera toujours si vos équipements de production sont connectés....


Celle de Bain est assez édifiante, avec seulement 10 questions extrèmement générales. Un exemple : «Nous avons les bonnes personnes, compétences et culture pour exécuter notre vision digitale - Donnez une note de 1 à 7». Il est sûr qu'avec une telle question vous avez une idée très claire de ce que vous devez faire, de quelles personnes et de quelle culture vous avez besoin !


Celle de Forrester Research comprend 28 questions, organisées en 4 sections : Culture, Organisation, Technologie, et Insights.

Elle n'est pas en ligne, mais en version pdf et demande des notes de 0 à 4, sans indication de l'échelle de valeur. Les questions restent aussi parfois vagues et on se demande en quoi elles sont liées à la maturité digitale : «Nous utilisons des indicateurs orientés client comme le Net Promoter Score ou la valeur à vie pour mesurer le success»


Il faut dire que tous ces cabinets ou organismes ont une intention bien autre que celle de vous permettre de faire une autoévaluation. En réalité ils cherchent à vous attirer soit pour vendre des prestations de conseil, soit pour acheter leurs rapports d'études de marché (Forrester par exemple). Il n'est donc pas étonnant que ces auto-évaluations soient très limitées.



L'alternative : l'autoévaluation en ligne de de maturité digitale de Wevalgo 

Wevalgo propose une autoévaluation relativement complète en 33 questions selon le modèle suivant. 

Evaluation de maturité digitale

Elle vous positionne sur une grille de maturité à 5 niveaux. Elle comporte de nombreux avantages :

  • Chaque niveau est décrit précisément afin de limiter les interprétations personnelles.
  • Les questions s'adaptent selon votre type d'entreprise
  • Vous pouvez conserver vos résultats et de nombreux graphiques d'analyse sont possibles (par question, catégorie et sous catégorie de questions)
  • Vous pouvez faire réaliser l'évaluation par plusieurs personnes et comparer les résultats : ainsi, vous pouvez soit :
    • évaluer différentes parties de votre organisation (différents sites, pays, fonctions...)
    • générer une discussion entre les différents évaluateurs pour comprendre les différences d'évaluation
  • Vous pouvez réaliser régullièrement des évaluations et les comparer, par exemple pour voir les progrès accomplis suite à la mise en oeuvre de plans d'actions

Il est important de noter que Wevalgo n'essaye pas de vous attirer par une évaluation pour vous vendre ensuite d'autres prestations. Notre modèle de business repose entièrement sur la vente d'évaluations de qualité au service de nos clients.

Mais le mieux est certainement que vous commenciez par tester l'évaluation vous-même, c'est gratuit. 

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
dimanche 26 septembre 2021

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.wevalgo.com/

Réserver votre créneau de 30mn


Gratuit

Experts, Consultants, Dirigeants,
vous souhaitez aller plus loin dans votre démarche d’évaluation vers l’excellence de l’entreprise